L'histoire du Domaine de la Roche

L

es débuts de notre Exploitation Melonnière remontent à 1980. A partir d'une sélection de graines particulièrement adaptées à notre terroir, nous avons expérimenté, sur quelques hectares, la production des melons, dont nous réalisons nous mêmes les plants. Les premiers succès commerciaux nous ont encouragés, et, du stade artisanal, nous avons progressivement étendu notre culture à la centaine d'hectares qu'elle occupe actuellement.

Pour accompagner notre développement, nous avons installé, au coeur de nos terres, et tout près d'un axe routier important pour votre desserte, une Station de conditionnement. Elle est dotée des équipements techniques propres à assurer tri, calibrage, emballage et stockage dans les conditions optimales qu'exige notre activité. Dans le même temps, nous avons créé la Société Commerciale permettant de diffuser notre production sous sa marque Domaine de la Roche.

En haute saison, de juillet à septembre, plus de 100 travailleurs s'affairent entre les champs et la station, dans un constant souci de vous fournir le melon de qualité que vous attendez de nous.

Forts de l'expérience acquise au fil des ans, nous pouvons vous proposer, avec régularité chaque saison, le beau Charentais dont la robe, brodée, s'ouvre sur une chair juteuse et colorée, pleine des délicieuses saveurs que le fruit a accumulé au cours de sa croissance. Nous restons attentifs à l'exigence des consommateurs, tout en privilégiant ce qui est notre savoir-faire, notre beau métier d'artisans de la terre.

Nous sommes fiers d'avoir su tirer le meilleur parti du territoire sur lequel nous sommes implantés, et de vous offrir des melons de plein champs, exclusivement récoltés dans notre région.

Jessica Régulier

GÉRANT

Jessica est la gérante de l'entreprise dont le siège social est NOUZILLY basé à CHALAIS (86200)

Jérôme Régulier

GÉRANT

Jérôme est le gérant de l'entreprise dont le siège social est NOUZILLY basé à CHALAIS (86200)

LES MÉDIAS PARLENT DE NOUS

France 3 Poitou-Charentes le 19 juin 2013 :

"Les dégâts des intempéries sur les cultures dans le nord de la Vienne"

Les impacts des grêlons ont brisé les rameaux des cultures et la terre est gorgée d'eau , conséquences: melons, céréales et vignes sont fortement endommagés. Sur la commune d'Angliers, il est tombé 90 millilitres d'eau en deux jours, après les dégâts causées par les grêlons, les cultures sont menacées maintenant par l'excès d'eau. Chez cette productrice de melons la moitié de la surface de l'exploitation est sérieusement touchée. Un manque à gagner réel pour des agriculteurs qui n'ont pas assuré leurs récoltes. Reportage de Laurence Couvrand et Stéphane Bourin. Intervenants: Jessica Régulier, Productrice de melons.